Contact

Yannick Vergez – groupe FIVA

Cherbourgeois d'origine, Yannick Vergez est le président du Groupe Fiva, société d'ingénierie et de services. L'entreprise, qui peine à recruter, a fait appel à Latitude Manche pour l'accompagner dans sa recherche de nouveaux talents. En effet, le département connaît une embellie économique et les opportunités d'embauche y sont variées.

Pouvez-vous vous présenter ainsi que votre structure ?

Je suis Yannick Vergez, le président du Groupe Fiva, anciennement Technopro. L’entreprise a été fondée en 1990, j’ai intégré Technopro en tant que chargé d’affaires et j’ai repris la gérance en 1994. En 2003, nous avons créé la holding Fiva qui supervise les 10 sociétés du groupe. Aujourd’hui, nous employons plus de 270 collaborateurs en France, en Espagne et en Australie. Nous avons trois pôles de compétences : le management de projet (assistance à maîtrise d’ouvrage et maîtrise d’œuvre), l’ingénierie et industrialisation (études de conception, d’installation) et les services support à la réalisation (supervision, contrôle). Nous opérons la majeure partie de nos missions dans trois secteurs d’activité de l’industrie  : la défense et le naval (avec Naval Group et Thalès notamment), l’énergie (avec Orano, EDF, Engie) et l’environnement (avec Veolia et Suez essentiellement). Nous travaillons généralement pour de grands donneurs d’ordres nationaux et internationaux. Nous sommes surtout implantés dans le Grand Ouest : Cherbourg (le siège historique), Brest, Nantes et Lorient. Nous venons d’étendre nos activités en Australie avec l’acquisition de Cadgile et Kadego, afin de répondre aux besoins de nos clients à l’international. Nous allons opérer un transfert de compétences dans les années à venir : certains de nos experts français vont partir à Adélaïde et quelques salariés australiens vont venir en France pour être formés.

Qu'est ce qui fait, selon vous, l'attractivité d'un territoire ?

Les activités qui y sont proposées : concerts, événements, sports… Le fait d’avoir un centre-ville animé et chaleureux est également un facteur d’attractivité important. Et aussi la beauté des paysages !

Quels sont, selon vous, les leviers d'attractivité du territoire de la Manche ?

Les paysages à couper le souffle, l’omniprésence de la mer, l’accueil chaleureux des personnes… Le territoire est également bien aménagé pour les touristes, c’est très important pour un département comme la Manche où le poids économique du tourisme représente beaucoup.

Pourquoi avez-vous fait le choix d'adhérer à Latitude Manche ?

Nous avons adhéré à Latitude Manche car nous rencontrons des problématiques de recrutement. En effet, le taux de chômage de la Manche est très bas (6,5% contre 8,7% au niveau national) et à Cherbourg, c’est quasiment le plein emploi ! C’est donc devenu très difficile de recruter car toutes les entreprises ont des besoins en main d’œuvre. Les candidats ont donc le choix, il faut être très attractif !

 

Latitude Manche promeut le département, ce qui nous donne des arguments pour valoriser le territoire, le cadre de vie et nos emplois afin d’attirer de nouveaux talents.  À présent, les personnes ne recherchent plus seulement un emploi, mais une qualité de vie. Et dans la Manche, c’est possible de concilier les deux : cadre de vie idéal et vie professionnelle épanouie ! Nous faisons d’ailleurs partie de l’opération “Ma nouvelle vie dans la Manche”. En ce sens, nous voulons nous faire connaitre auprès du public et espérons rencontrer des personnes prêtes à venir s’installer dans notre département et à travailler dans nos entités.

Voir la fiche de l'adhérent
Groupe FIVA (SOGEIVA)
Entreprises |Industrie
En savoir plus