Contact

Valérie Le Guern Gilbert – Présidente de Mauviel 1830

L'artisan dinandier Ernest Mauviel, à l'origine de la manufacture en 1830, serait peut-être surpris de découvrir, aujourd'hui, l'héritage de son savoir-faire dans les plus grandes cuisines de France et du monde !

Depuis 1830, l’entreprise Mauviel est une manufacture indissociable de Villedieu-les-Poêles, la capitale du cuivre et de la dinanderie. Aujourd’hui l’entreprise est présente dans de nombreuses cuisines de chefs et de particuliers, en France comme à l’étranger. Sa ligne directrice : Bien fabriquer – Bien cuire – Bien manger

On vous fait découvrir aujourd’hui cette entreprise renommée.

Pouvez-vous nous présenter votre entreprise ?

Je suis Valérie Le Guern Gilbert, présidente de Mauviel 1830 depuis 2006. Je représente la 7ème génération de cette entreprise 100% familiale dans laquelle je suis arrivée en 1992.

 

L’entreprise Mauviel est un fabriquant d’ustensiles de cuisson et pour la table, officiellement depuis 1830.

 

Aujourd’hui la manufacture de Villedieu-les-Poêles est l’une des seules au monde à fabriquer 4 matières différentes. Historiquement connue pour le travail du cuivre, Mauviel fabrique également des ustensiles en inox, en aluminium et en tôle noire.

Notre spécificité est de produire des ustensiles de cuisson en multi-couches (2 à 5 couches différentes de matières), sortant ainsi des ustensiles de qualité et performants dont la fabrication nécessite une certaine technicité. C’est l’ADN de notre société. C’est aussi pour cette raison que les chefs, comme Yannick Alléno (chef triplement étoilé qui dirige 18 restaurants à travers le monde) utilisent les ustensiles Mauviel : la conductivité de la chaleur est parfaite et les produits performants.

 

Les chefs mais aussi le grand public plébiscitent les ustensiles Mauviel : 60% des ventes actuelles sont réalisées par les particuliers ; une clientèle qui recherche la même qualité que celle dont dispose les chefs.

Il y a 20 ans, 80% des ventes étaient réalisées par les restaurateurs, à cette époque le service se faisait en salle et non à l’assiette. Cette tendance, où les ustensiles de cuisson ne restent pas en cuisine, revient aujourd’hui, apportant convivialité et partage.

"La casserole est la continuité de notre main comme le peintre au pinceau". Le chef Yannick Alléno

Quels sont les grands projets de Mauviel 1830 ?

Nous avons récemment sorti une gamme complète d’ustensiles de cuisson en cuivre compatibles avec l’induction. La collection M’6S se compose ​d’un matériau de 6 couches alliant inox, aluminium, inox et cuivre. Ainsi nous avons pu adapter notre identité majeure qui est le cuivre sur les éléments de cuisson et de vie actuelles de nos consommateurs (professionnels et grand public).

Dans la continuité de cette innovation, Mauviel est actuellement en réflexion d’une nouvelle gamme basée sur le cuivre mais plus fonctionnelle.

 

Nous sommes également en recherche permanente de produits plus design et sortirons en septembre une catégorie “home” avec des objets pour la maison en collaboration avec le designer  Adrien Lucien Marchand de ALM Archi Design.

 

En parallèle, nous allons créer du lien avec les producteurs locaux, entre autre, lors des ateliers culinaires qui reprendront prochainement. Certains produits seront également en vente dans la boutique In Situ 1830.

 

Parmi les recrutements réguliers, Mauviel recherche un assistant digital. Avec le Covid, nous avons extrêmement développé notre site internet, principalement sur la partie e-commerce, tout en continuant à travailler avec les boutiques. Actuellement nous avons un site internet aux Etats-Unis et un site en Europe ; en 2022, nous développerons notre site pour le Japon et la Corée pour permettre notre croissance commerciale.

Aujourd’hui, l’entreprise exporte à 70% et a une filiale au Etats-Unis, son plus gros marché étranger. Elle souhaite se développer partout en Europe et en Asie et tout particulièrement sur le marché grand public asiatique.

 

Quel est le lien de votre entreprise avec la Manche ?

Le lien avec la Manche est historique et nous sommes attachés à cet ancrage au territoire. L’entreprise a son histoire à Villedieu-les-Poêles, des générations entières de dinandiers ont travaillé dans la manufacture.

1830 est la date officielle de constitution de l’entreprise mais l’arbre généalogique remonte plus loin encore ! Dés le 11ème siècle, Villedieu se tourne vers les dinanderie (le travail des métaux). A cette époque, des familles entières travaillaient autour de cette activité.

 

Quand nous recevons des entreprises, des chefs, des représentants étrangers, si nous avons le temps, nous les emmenons au Mont Saint-Michel, sur les plages du Débarquement. L’entreprise et le territoire sont indissociables. Si nous délocalisions dans un autre département, nous perdrions notre âme !

Pourquoi avoir adhéré à Latitude Manche ?

Nous sommes tous des acteurs du territoire et nous devons travailler ensemble pour montrer le dynamisme de la Manche.

Latitude Manche a une action de communication sur notre département. C’était donc une évidence d’adhérer à l’agence pour créer ensemble des synergies et ainsi faire connaître la Manche, la dynamiser économiquement et touristiquement, susciter une fierté régionale.

 

Nous devons tous communiquer sur cette synergie d’entraide : certaines entreprises du territoire sont des locomotives avec des implantations à l’export, elles peuvent aider des entreprises qui le sont moins.

 

Il y a énormément de pépites dans la Manche qu’il faut révéler.

Voir la fiche de l'adhérent
Mauviel 1830
Entreprises |Industrie
En savoir plus