Contact

Erwan Le Floch – LM Wind Power

En tant que nouvel arrivant dans le département de la Manche, il était essentiel que LM Wind Power fasse partie de la démarche d'attractivité, initiée par Latitude Manche

Pouvez-vous vous présenter, ainsi que votre entreprise ?

Je m’appelle Erwan Le Floch et depuis avril 2018, je suis directeur de l’usine LM Wind Power de Cherbourg. LM Wind Power est un groupe danois créé en 1940. À sa création, LM Wind Power fabriquait des meubles (LM, soit Lunderskov Mobelfabrik), puis des meubles pour des bateaux puis des bateaux. C’est en 1978 que l’entreprise s’est lancée dans la production de pales d’éolienne. C’est devenu l’activité unique du groupe, qui a été racheté en 2017 par General Electric. Le site de Cherbourg est le seul français du groupe et qui plus est, c’est le premier site complètement dédié à l’éolien offshore, aussi appelé éolien en mer. À Cherbourg, nous travaillons la pale la plus grande jamais réalisée. Elle mesurera 107 mètres de long pour équiper l’Halyade X, une éolienne de 12 méga watts. Pour ce faire, nous avons recruté plus de 100 collaborateurs l’année dernière. Pour les ingénieurs et techniciens, nous embauchons des personnes dont le parcours d’études et/ou professionnel permettra de s’adapter à notre environnement. Concernant les opérateurs de production, nous sommes très ouverts car personne n’est formé à ce type de fabrication. Nous proposons donc une formation d’un mois dans notre centre de formation à Cherbourg, qui allie théorie et pratique. Ensuite, ils se rendent dans l’un des sites étrangers du groupe pour une durée qui varie entre 2 et 3 mois. Tous rapportent qu’il s’agit d’une expérience unique et inoubliable, tant au niveau professionnel que personnel ! Une nouvelle vague de recrutements est à prévoir dans les années à venir lorsque la phase de prototypage sera terminée et que la production sera lancée. Le site de Cherbourg peut accueillir environ  550 salariés.

Qu’est ce qui fait, selon vous, l’attractivité d’un territoire ?

Je pense qu’il est essentiel pour un territoire de se forger une bonne réputation au-delà de ses frontières afin de donner envie aux personnes de s’y installer. À mon sens, le patrimoine, les activités, les savoir-faire qu’on y trouve contribuent à construire une réputation positive. Le météo tout comme les paysages à découvrir sont aussi des facteurs d’attractivité.

Quels sont, selon vous, les leviers d’attractivité du territoire de la Manche ?

Sans hésiter, je dirais la qualité de vie et le cadre dans lequel nous évoluons : nous sommes proches de la côte, nous mangeons des produits d’excellente qualité, les gens sont très accueillants et chaleureux, nous n’avons pas de problèmes d’embouteillage pour se rendre au travail. Globalement, je trouve que l’ensemble du territoire est ressourçant du fait de sa proximité avec la mer et des divers paysages qu’il offre selon la météo.

Le cadre de vie de la Manche est un véritable atout, c'est indéniable

Pourquoi avez-vous fait le choix d’adhérer à Latitude Manche ?

J’ai eu mon premier contact avec Latitude Manche lorsque j’occupais le poste de directeur industriel au sein des Constructions Mécaniques de Normandie. Récemment arrivé dans le Cotentin, j’ai découvert que, pour certains secteurs d’activité, le territoire peinait à recruter de nouveaux talents. J’étais dans l’incompréhension par rapport à mon vécu personnel. Lorsque j’ai commencé à diriger l’usine cherbourgeoise de LM Wind Power, j’ai voulu adhérer aux démarches de Latitude Manche. La stratégie d’attractivité de l’agence est intéressante, bien structurée et intelligemment menée. Il était primordial que LM Wind Power, en tant que nouvel arrivant sur le territoire, fasse partie de cette démarche pour mieux s’y intégrer.

Voir la fiche de l'adhérent
LM Wind Power
Entreprises |Industrie
En savoir plus