Retour sur...

Bilan de la campagne 2019 de valorisation des emplois

Du 26 septembre au 17 octobre, Latitude Manche a mené une opération d'envergure en faveur des emplois dans la Manche : "Ma nouvelle vie dans la Manche, c'est ici que tout commence". Bilan de ce projet...

Souvenez-vous : pendant 3 semaines, dans 9 villes du Nord de la France, Latitude Manche a organisé des rencontres et échanges entre des entreprises et collectivités manchoises et des personnes en recherche d’emploi.

Le but ? promouvoir le département de la Manche et sa qualité de vie et valoriser les offres d’emploi disponibles et les entreprises.

Les chiffres à retenir ...
9 108 243 personnes potentiellement sensibilisées
187 retombées presse comptabilisées (entre juin et octobre)
13 011 prospects en recherche d’emploi
716 personnes ont eu un entretien avec les entreprises ou l’agence pendant l’opération
180 personnes ont engagé une démarche d’installation dans la Manche
Une visibilité renforcée pour la Manche

Les nombreuses actions de communication engagées (teaser vidéo, post et événements sur les réseaux sociaux, spots radios, flyers, campagnes) ont permis une très bonne visibilité auprès d’un large public. Plus de 9 000 000 de personnes ont potentiellement été sensibilisées.

Entre juin et octobre, 187 retombées presse ont été comptabilisées : articles print, internet, reportages et interviews radio et TV (JT de TF1, RTL, Europe 1…). Cette médiatisation assez exceptionnelle montre que l’opération a interpellé les journalistes grâce à son originalité.

Les emplois de la Manche valorisés

3 000 offres d’emploi étaient mises en avant pendant l’opération (visibles sur www.maviedanslamanche.fr )

716 personnes ont eu un entretien avec l’une des entreprises présentes ou Latitude Manche. Leur projet de mobilité est réel. Parmi ces 700 personnes, 180 ont déjà engagé une démarche d’installation dans la Manche.

 

Le taux de participation le plus fort a été enregistré au Havre (70%). A contrario, à Nancy, la participation était de 17,5%. Cela confirme que la proximité géographique est un élément de poids pour les candidats.

 

Après enquête auprès des participants aux afterworks, un profil type se dégage :

homme,
urbain,
célibataire,
en recherche d’emploi,
mobile (nationalement),
en attente d’opportunités professionnelles,
avec une attache dans la Manche

 

62% des participants ont une image de la Manche plus dynamique économiquement, avec de nombreuses opportunités d’emploi.

 

Bilan

Les points négatifs

  • Des villes comme Paris ou Nancy ont accueilli moins de candidats que prévu.
  • Le panel des entreprises présentes dans chaque ville n’a pas été jugé entièrement satisfaisant pour les candidats, certains secteurs économiques n’étant pas représentés. Beaucoup d’adhérents n’ont pas osé s’impliquer, comme il s’agissait d’une première édition.

 

Les points positifs

  • La visibilité médiatique de l’opération est très satisfaisante.
  • 180 personnes ont amorcé leur changement de vie pour la Manche. Depuis la fin de l’opération, le service hospitalité reçoit quotidiennement des appels de personnes souhaitant entamer des démarches.  Il met en relation candidats et entreprises puis facilite l’arrivée sur le territoire.
  • Les entreprises mobilisées sont toutes satisfaites de l’opération.

 

L’opération dans ces neuf villes a permis d’établir des premiers contacts prometteurs. Cependant changer de vie prend du temps, un processus d’installation s’anticipe, se réfléchit et s’organise sur un temps plus long que celui du dernier mois écoulé depuis la fin de cette action.
C’est pourquoi le bilan de cette opération amène Latitude Manche à envisager en 2020 la poursuite de ce type d’action, en étant toujours plus précis. Cette dynamique est enclenchée et se poursuivra en co-construction avec les partenaires publics et privés de la Manche.