Contact

Vous êtes auto-entrepreneur

En tant qu'auto-entrepreneur, le gouvernement a mis en place des mesures spécifiques pour votre secteur.

Bénéficier de 1 500 € d’aide, versés par le Fonds de solidarité

L’État et les Régions ont mis en place un fonds de solidarité pour aider les plus petites entreprises les plus touchées par la crise Covid-19. Ce fonds s’adresse aux commerçants, artisans, professions libérales et autres agents économiques, quel que soit leur statut (société, entrepreneur individuel, association…) et leur régime fiscal et social (y compris micro-entrepreneurs)

Vous pouvez bénéficier de cette aide depuis le 31 mars en faisant une simple déclaration sur le site de la DGFiP.

Nouveau : Aide complémentaire en renfort du Fonds de solidarité

En renfort du Fonds de solidarité mis en place par l’Etat et les Régions, il existe depuis le 15 avril une aide complémentaire État-Région.

Elle est destinée aux TPE, aux indépendants, aux artisans-commerçants et aux professions libérales les plus durement touchés par la crise du Coronavirus.

Alors que le Fonds de solidarité prévoyait initialement le versement d’une aide allant jusqu’à 1 500 € aux plus petites entreprises, cette aide complémentaire permettra aux entreprises en très grande difficulté de pouvoir bénéficier d’un complément pouvant atteindre 5 000 €.

Demander à l’URSSAF des délais de paiement

Le réseau des Urssaf est mobilisé pour venir en soutien aux auto-entrepreneurs ayant subi une perturbation majeure de leur activité. Cet accompagnement se traduit notamment par l’octroi de délais (échelonnement de paiements), et d’une remise exceptionnelle des majorations et pénalités de retard sur les périodes ciblées.

Monter un dossier d’Action Sanitaire et Sociale

Vous pouvez faire une demande d’aides auprès de l’Action Sanitaire et Sociale de la Sécurité sociale pour les indépendants (ASS). Des aides pour les indépendants actifs ou retraités sont disponibles pour leur permettre de faire face à leurs difficultés.

Cette aide est accordée et gérée localement par les IRPSTI (Instances Régionales de la Protection Sociale des Travailleurs Indépendants).

Bénéficier d’un arrêt de travail

Si vous gardez vos enfants à domicile, vous pouvez prétendre à un arrêt de travail que vous soyez commerçant, artisan, profession libérale non réglementée ou profession libérale réglementée à la CIPAV.

Ce dispositif concerne les parents d’enfants de moins de 16 ans au jour du début de l’arrêt ainsi que les parents d’enfants en situation de handicap sans limite d’âge.